Tentons Ensemble de Réaliser un Rêve pour nos Enfants
Forêt de Baabda Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
baabdaforest_edit572.jpg

Toutes les réserves naturelles au Liban sont loin de la plus proche zone résidentielle densément peuplée du Liban (Beyrouth et sa banlieue). Et ces réserves naturelles (comme la Réserve Naturelle du Chouf, la Réserve Naturelle de Tannourine et la Réserve Naturelle de Ehden) sont situées en haute altitude, là où les routes sont complètement fermées en hiver à cause de la neige. Les autres réserves naturelles côtières (comme la Côte de Tyr et Palm Island) ne sont ouvertes que 2-3 mois par an pendant l’été.

Et d’un autre côté, on note de plus en plus l’évolution de la construction de routes, de ponts et de bâtiments due à l’augmentation rapide de la population et à l’absence totale de développement rural qui entraîne une surpopulation des zones urbaines et de leurs banlieues.

La Forêt de Baabda est la seule zone verte naturelle dans le grand Beyrouth que la moitié de la population peut atteindre en moins d’une demi-heure. On peut y trouver plus de 20 espèces d’arbres et d’arbustes et des centaines de fleurs sauvages (répertoriées dans le livre du Dr. Georges Tohmeh “Alf Zahra wa Zahra”).

D’après le Dr. Ghassan Jaradi, la localisation de la forêt est très importante pour l’étude des oiseaux, migrateurs ou habitants des lieux. Une de ses études a montré que 189 espèces d’oiseaux sont présentes dans la forêt (50% du nombre total d’espèces d’oiseaux au Liban).

L’homme a vécu il y a longtemps dans cette forêt, comme le montre la découverte des restes d’une vieille maison et d’un puit d’eaux de pluie taillé dans le roc ainsi que de terrasses où étaient plantés des vignes et des oliviers.

Baabda est situé dans la banlieue de Beyrouth et est la plus proche de la capitale libanaise. Les constructions augmentent ce qui fait peser un risque important sur les forêts et les zones vertes de la région. La forêt de Baabda est confrontée quotidiennement à des activités humaines comme la cueillette désordonnée de plantes médicinales, le dépôt d’ordures et les feux dues au camping, la coupe d’arbres et la chasse incontrôlée ainsi que la mise en pâturage d’animaux pendant l’hiver.

Il est donc important de prendre soin des zones vertes naturelles et de se concentrer sur la protection de la biodiversité, et en parallèle, de développer les activités des communautés locales.

C’est pour ces raisons que Baabda est une forêt importante qui devrait être protégée car elle est accessible toute l’année, elle est la forêt la plus proche de la zone de Beyrouth et elle a un aspect éducatif très important grâce à sa biodiversité.

Ainsi, l’association considère la protection de la forêt de Baabda comme un de ses plus importants projets qui ont été lancé depuis 1995. Le projet pour l’étude et la protection de la biodiversité de la Forêt de Baabda est un projet jumelé entre deux associations : L’association des Amis du Collège de Baabda et T.E.R.R.E. Liban.

Les buts de ces deux associations se sont rejoints dans l’optique de protéger la Forêt de Baabda pour son importance environnementale et dans la perspective de créer des opportunités d’emplois à travers des projets d’écotourisme en son sein.

 
< Précédent

Revue de presse Forêt de Baabda

Series of Baabda workshops aim to rein in spate of forest fires Convertir en PDF 
Daily Star staff
Wednesday, September 02, 2009
BEIRUT: Interior Minister Ziyad Baroud launched a series of workshops Tuesday in the qada of Baabda aimed at preventing and fighting forest fires. Baroud met with Baabda mayors and mukhtars at the forest of the Saint Antonios Convent in Baabda. MPs Naji Gharios and Alain Aoun along with a number of environmental activists were also present.

Lire la suite...
 
Forêt de Baabda : les civils participeront désormais à la lutte contre le feu Convertir en PDF 
 
Image Exemple

Par Suzanne BAAKLINI | 25/08/2009

Des civils apprennent les techniques de lutte contre les incendies, pour porter main-forte à la Défense civile en cas de sinistre.
 
L'importance du rôle des civils dans l'intervention précoce pour l'extinction des feux de forêt est de plus en plus mise en évidence. Une session de formation a été organisée pour eux dans la forêt de Baabda.
 
Lire la suite...
 
rien à afficher
<< Apr 2012 >>
MTWTFSS
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterToday821
mod_vvisit_counterYesterday1140
mod_vvisit_counterThis week3677
mod_vvisit_counterThis month19245
mod_vvisit_counterAll1869124
Advertisement

Cliquez sur l'image pour agrandir le plan.