Tentons Ensemble de Réaliser un Rêve pour nos Enfants
rien à afficher
<< Sep 2016 >>
LMMJVSD
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterToday851
mod_vvisit_counterYesterday1646
mod_vvisit_counterThis week4228
mod_vvisit_counterThis month42264
mod_vvisit_counterAll2633596
Advertisement

Cliquez sur l'image pour agrandir le plan.

المدرسة الخضراء
La fort de Baabda et le Bois des pins, deux havres au milieu du bton PDF تصدير لهيئة طباعة ارسال لصديق
La préservation de la biodiversité n’est pas seulement nécessaire en milieu forestier, mais elle peut être pratiquée en milieu urbain. C’est exactement ce que fait l’association TERRE-Liban dans la forêt de Baabda et le Bois des pins, un projet qui a été exposé par le président de l’association, Paul Abi Rached, au cours de la seconde conférence du cycle de la semaine scientifique. M. Abi Rached révèle que « ces deux sites constituent les uniques alvéoles dans le cadre du Grand Beyrouth, en raison de l’invasion de l’urbanisme qui ravage les espaces verts ». Or, selon lui, les sites « se caractérisent par leur richesse en biodiversité, d’où la nécessité de leur protection ».

 
pressemaison.jpg
 
التفاصيل